Déviation de Canapville (14) : la suite

le .

stop autorouteL'an passé au mois de novembre, un projet de déviation autour de Canapville (dans le Calvados) nécessitait une enquête publique. Le projet, pour se faire, nécessitait de demander l'autorisation de destruction de nombreuses espèces végétales et animales. Ce qui soulevait un tollé ches les associations de protection de la nature et de l'environnement (APNE).
 
Suite aux nombreuses réactions des APNE et à l'interpellation de la Ministre de l'environnement par ces mêmes associations, Ségolène Royal envoyait une lettre au Préfet demandant de revoir sa copie. Un répit bienvenu pour de nombreuses espèces faunistiques et floristiques... mais pour combien de temps ?

Cliquer ici pour lire la lettre de la Ministre (356 ko)