Conférence "Changements climatiques et environnement"

le .

Chang_clim
Chaud devant !
Deux conférences sur les changements climatiques et leurs conséquences sur l'environnement sont programmées prochainement. Une dans l'Orne à l'invitation de l'association "Le champ du possible" de Champsercret, la seconde à l'initiative de l'association "Agrion Risle Charentonne" de Bernay.

Les rendez-vous sont les suivants :
  • Vendredi 22 janvier 2016 pour "le champ du possible" à 20 h 30, salle normande à Dompierre (61). Entrée gratuite.
  • Vendredi 29 janvier 2016 pour "L'Agrion Risle Charentonne" à 19 heures, espace Marie-Louise Hémét à Bernay (27). Entrée gratuite.

Préserver le bocage

le .

Bocage augeron
Le bocage augeron
La région Basse-Normandie se caractérise par d’importantes zones bocagères. Lorsque l’on quitte la région vers l’Est, nous sommes rapidement confrontés à « un désert » voué à une agriculture intensive et destructrice de la biodiversité. Cette zone appauvrie à tendance à gagner vers l’Ouest. Notre région se doit donc de mener une résistance argumentée devant ces attaques.

Assemblée générale 2015

le .

Chateau GaceComme tous les ans, l'association convoque son assemblée générale. Celle qui doit clore l'année 2015 se déroulera le samedi 30 janvier 2016. Après Argentan (Plaines) en 2012, Pervenchères (Perche) en 2013 et la Ferté-Macé (Bocage) en 2014, l'Association Faune et Flore de l'Orne organise sa 35e assemblée générale à Gacé aux portes du Pays d'Auge. Réservez votre journée dès maintenant !

Le programme est annoncé...

Rencontres naturalistes décembre 2015

le .

narcissusLes dernières rencontres naturalistes de l'année 2015 se dérouleront vendredi 11 décembre au soir dans le lieu habituel, à savoir le lycée agricole de Sées. Cette soirée conviviale est ouverte à tous et permet de prendre connaissance des dernières actualités naturalistes du département et de contempler de magnifiques diaporamas traitant de la nature.

Voici le programme de cette soirée :

Pelotes et noisettes !

le .

Dans le cadre de la réactualisation de l’atlas des mammifères sauvages de Normandie 2011-2020, le Groupe Mammalogique Normand lance un appel à la récolte de pelotes et noisettes.
Les rapaces, et notamment la chouette Effraie des clochers, régurgitent sous forme de pelotes les poils et os des animaux mangés. Grâce à l’analyse de leur contenu, il est possible d’identifier les espèces de micromammifères présents sur les terrains de chasse de l’oiseau : mulots, souris, campagnols, etc. La Chouette effraie affectionnant les combles des granges et hangars, les pelotes sont alors disséminées sur le sol de ces bâtiments.

L’observation des noisettes grignotées permet, quant à elle, d’identifier les petits rongeurs sur la zone prospectée. En effet, le Muscardin et l’Ecureuil roux ont une technique originale pour décortiquer les noisettes.