24h de la biodiversité à Rabodanges

Le 5 août 2017.

Après plus de 6 ans d'absence dans le département, l'association Val d'Orne Environnement et le CPIE des Collines normandes organisaient conjointement le retour des 24 heures de la biodiversité dans le département de l'Orne.
Celles-ci se sont déroulées le Week-end du 03 et 04 juin 2017 à Rabodanges (61) dans la Suisse normande. De nombreux naturalistes de l'AFFO étaient présents.

chrysope-250

Voici un petit bilan de Week-end :


Samedi 3 juin

- le matin :
Accueil individuel des participants : sourires, café, tee-shirt, plans, tickets de repas et de logement,… bref, nickel-chrome !
Premier inventaire botanique du bourg : 150 taxons. Charmante commune sans utilisation de glyphosate, avec de nombreux murs anciens en granite.
A midi : accueil officiel des organisateurs et déjeuner sous les barnums.

- L’ après-midi : inventaire du lieu-dit Le Plessis
Charles-Erick LABADILLE nous a ensuite parlé de géologie et de biodiversité ce qui nous a permis, entre autre, de comprendre pourquoi des plantes de sol calcaire pouvaient alterner avec des plantes de milieux acides sur de petites distances.
Son discours a été interrompu par l’observation dans le ciel d’une cigogne noire.
Un inventaire floristique a bien sûr été mené en parallèle et quatre plantes peu fréquentes ont été découvertes sur le pierrier : Hypericum linerifolium, Teesdalia nudicaulis, Galeopsis segetum, Corydale à vrille

- Le soir , Tandis que le GMN présentait les chiroptères normands, les inconditionnels de la bota faisaient un nouvel inventaire à la torche dans les douves du château, puis une chasse aux papillons de nuit était organisée sur deux sites avec le GRETIA.

Dimanche 4 juin


- le Matin : Trois animations étaient prévues sur les thèmes de la loutre, des reptiles et la troisième sur Les plantes des murets. Une quinzaine de participants étaient présente à cette dernière. Nous aurions pu rester à la mairie, car sur les 20 mètres de mur de clôture une trentaine d’espèces ont pu être observées : 4 fougères : Asplenium scolopendrium, Asplénium ruta-muraria, Asplenium trichomanes et Polypodium interjectum, 3 échappées de jardins: Mahonia, Cotoneaster horizontalis et Centrenthus ruber omniprésente dans le bourg, 2 crassulacées: Sedum album, Sedum reflexum, 3 graminées: Vulpia myuros, Bromus sterilis, Poa compressaNous ne les citerons pas toutes, mais il y en avait suffisamment pour revoir tous les modes de dispersion des graines pouvant expliquer leur arrivée sur les murs (anémochorie, zoochorie, myrméchochorie,…).Une bonne occasion également pour notre conseillère générale de réviser son latin, car il n’y a pas de botanique sans un peu de latin…

- L’ après-midi : encore un inventaire avec la (re)découverte d’Arabis glabra (Arabette glabre) mais aussi, Sedum rubens, Caardus crispus et Lepidium heterophyllum.

- A 16 heures fin des 24 heures avec annonce des premiers résultats, soit environ 800 espèces et pot de clôture.

Au total, un super WE de partage naturaliste, avec de la bonne humeur et une organisation impeccable !